Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AU FIL DE SOI

AU FIL DE SOI

Menu
LA MEDITATION ACTIVE A TRAVERS LA DANSE

LA MEDITATION ACTIVE A TRAVERS LA DANSE

Tout le monde va savoir de quoi je parle :

Il y a des jours où tout va mal... 

Il y a des semaines où tout va mal...

Il y a des années où tout va mal...

Heureusement, le reste du temps, la vie suit son cours, ma foi, la vie est vraiment belle …et bienvenue aux prises de conscience!

Mais quand ça ne va pas, mes bons amis, mes thérapeutes, mes coachs en tous genres me disent :

« Cherche en toi ce qui ne va pas et médite, tu verras ça ira mieux… ». C'est un conseil judicieux, mais à certains moments,  j’aurais eu envie d’envoyer tout ces conseils balader, et de faire une belle visualisation créatrice pour remporter le jack pot !!! Pas vous ? Mais ce n’est pas aussi simple, n’est-ce pas ?

 

Pourtant, pendant des années, j’ai multiplié les stages, j’ai appris des tas de choses qui m'ont enthousiasmée, j'ai travaillé sur moi, j’ai beaucoup lu, suivi des cours, j’ai vu des thérapeutes de tous poils, je me suis confiée à mes amis… en somme j’ai avancé sur ma route. Et puis sur cette route, j’ai aussi expérimenté plusieurs formes de méditations : la méditation bouddhiste, la visualisation, la méthode alpha, la récitation de mantras, la méditation symbolique… Certaines m’ont convenu mieux que d’autres, d’autres me ‘stressaient’ littéralement ! En fait, seule la récitation de mantras me procurait un réel calme intérieur et une sérénité durable. La nuit suivante, je dormais d’un sommeil profond et réparateur et je me réveillais en forme.

Et puis j’ai aussi expérimenté la danse sacrée, avec une toute autre intention de départ, juste le plaisir de danser et de découvrir une nouvelle forme d’expression.

Et là tout s’est révélé sans que je m’en aperçoive de suite! Mais quelle beauté!

 

 Berck 2008

DANSE-BERCK-160.jpg

 

On imagine généralement un méditant assis en lotus, dans un endroit calme, seul, concentré. Cela convient à certains, très vite, ils aiment méditer dans la solitude. D’autres y arrivent à force d’années d’expérimentation. Pour d’autres enfin, jamais ce ne sera possible. Je m'étonnais souvent d'ailleurs de l'agacement de certains de mes amis qui n'arrivaient pas à méditer avec du bruit environnant, ou lorsqu'ils n'avaient pas leur fameux coussin! Et je me disais que si la méditation visait à trouver la sérénité, sans doute y avait-il quelque chose qui clochait! Pour moi l'état méditatif pouvait se vivre n'importe où et dans n'importe quelle situation... lorsqu'il était intégré.
 

La pratique de la danse sacrée m’a donc permis de méditer sans effort et avec beaucoup de plaisir. Le mouvement, la verticalité, l’attention à soi et aux autres, faire le même geste tous en même temps, les regards de connivence et d'amour échangés, la beauté de la musique, le centrage représenté par le mandala de fleurs, donner du sens aux gestes et aux pas, tout cela contribue à vivre l’instant présent, en étant relié à la terre, au ciel, et aux autres, dans la croix humaine.

 

 Lille 2007

sept-oct-159-copie-1.jpg

 

Les moines tibétains réalisent des mandalas de sable coloré pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines, avec minutie, concentration, patience, présence. Puis lorsqu’ils sont réalisés, ils les effacent… se détacher est naturel…

Dans la danse sacrée nous réalisons tous ensemble un mandala vivant, en mouvement… puis tout s’efface…Mais nous gardons pour longtemps la trace vivante au coeur de nos cellules de ce que l'on vient de vivre. 

Cela demande patience, concentration, minutie, et présence. Tous ces ingrédients vécus ensemble donne la Joie et cette sensation si grandiose d’être là  et de faire partie de l’Univers!

                                                                                                                               

juillet-09-143.jpg


        ...PRESENCE...


BONNE RENTREE A TOUS MES ELEVES ET AMIS !
Le 9 septembre à La Madeleine (59) à 20h