Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AU FIL DE SOI

AU FIL DE SOI

Menu
FEMMES SOUMISES, FEMMES LIBÉRÉES !

FEMMES SOUMISES, FEMMES LIBÉRÉES !

FEMMES SOUMISES, FEMMES LIBÉRÉES !

Un article pour les femmes... mais aussi pour les hommes... et vice versa ! oui dans l'autre sens ça arrive aussi... et aussi entre femmes... et aussi entre hommes...

Toute ressemblance avec des personnes de votre entourage... est purement... évidente !

 

Je rencontre une catégorie de femmes dans ma clientèle qui, avec des vies différentes, rencontrent néanmoins le même problème.

Mariées ou vivant avec un conjoint, avec enfants ou sans enfants, travaillant ou ne travaillant pas... elles sont fatiguées voire lasses, découragées, apathiques, déprimées, cyclothymiques, anxieuses, très anxieuses, sur le qui-vive souvent, ayant pris du poids ou ayant trop maigri, les traits tirés, bien habillées ou négligées...

 

Exemple de dialogue (en accéléré) :

- " Que voulez-vous? " " Qu'attendez-vous de moi ? "

- " Je voudrais être mieux dans ma peau "

- " Qu'est-ce qui vous en empêche ? "

- " Je ne sais pas... les enfants, le boulot, je suis fatiguée... "

- " Si vous étiez mieux dans votre peau, que feriez-vous? où vous voyez-vous? "

- " ... "

- " oui ? "

- " c'est-à-dire que..."

- " oui ? "

- " vous savez ? vous allez me prendre pour une idiote... mais c'est que j'ai toujours aimé chanter... et je ne chante pas... "

- " pourquoi ?"

- " ma vie trop prenante... enfin ... tout ne me plaît pas dans ma vie ... "

- " Aimeriez-vous changer quelque chose ? "

- " Non ! vous savez j'ai un mari, des enfants, un travail... Ma belle-soeur dit que j'ai tout pour être heureuse... mais je sens bien que quelque chose ne va pas... c'est normal ? "

- " Savez-vous ce que c'est ? "

- " Non pas vraiment..."

Et c'est ainsi que ce dialogue continue jusqu'à ce que cette femme prenne conscience qu'elle se sent étouffée, pas libre, pas elle-même, et qu'elle s'interroge sur "qui suis-je en vérité ? "

La suite nous raconte après une longue discussion ou même parfois 2 ou 3 séances, qu'elle craint les réactions de son mari, assez autoritaire semble-t-il, mais " gentil, vraiment gentil, n'allez pas penser que... non ! non ! " mais lorsqu'elle veut aller s'inscrire à la chorale, il lui dit " tu ne vas quand même pas aller chanter à la chorale du village ! tu vaux mieux que ça ! " (sous-entendu " je ne reconnais pas ce qui te fait plaisir, du bien, " etc, et " j'ai peur du qu'en dira-t-on, que vont-ils penser de moi dont la femme va chanter à la chorale ! " et puis plus profondément encore " si elle prend son autonomie, que vais-je devenir ? je n'existerai plus... " etc, etc.

 

Long travail que de faire découvrir à cette femme qui elle est vraiment et ce à quoi elle a droit. Faire émerger, accoucher une nouvelle femme, libérée de ses craintes, recommençant à croire en elle, osant aller vers ses désirs... Parfois ce sera au prix d'une confrontation, avec les enfants, avec le mari, avec les parents, avec la famille toute entière, parfois, au prix d'une séparation lorsque le mari ne veut rien comprendre, ou devient violent, parfois au prix d'un grand courage pour faire régner la justice...

 

Cette aventure vers soi-même demande de la coopération, de la confiance envers le thérapeute, et du courage pour affronter la prise d'autonomie. Beaucoup renoncent, c'est dommage. Je me sens parfois impuissante dans certains cas lorsque la dame préfère rester dans son milieu "sécurisant", mais c'est son choix. Peut-être ne se sent-elle pas encore prête ? La vie nous demande d'évoluer, mais parfois c'est trop difficile pour certains de naître à eux-mêmes, ou pas encore le moment malgré la demande sous-jacente.

 

D'autres s'en sortent. Les libérations d'émotions que je pratique en cabinet permettent de récupérer énormément d'énergie et de potentiel bloqués, à la grande surprise de leurs propriétaires. Ces personnes sont vraiment surprises de constater la force qui leur arrive d'un coup lorsqu'elles ont enfin accès à leur vraie nature.

 

Je sais que c'est une route pas toujours facile, mais la satisfaction sera à la mesure des obstacles franchis ! Et alors quelle joie ! de ne plus avoir besoin de quelqu'un pour marcher ! C'est comme lorsqu'on guérit d'une longue maladie et qu'on recommence à vivre, à sourire, à aimer ! Waouh !

 

Je remercie mes clients-patients qui ont osé avec moi aller jusqu'au bout de leur démarche, ils en sont transformés, heureux, épanouis, et se mettent à chanter ! C'est cela le pouvoir de Résilience, et tout le monde le possède...

 

A très bientôt mes amis, très bonne fin d'année à vous...