Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AU FIL DE SOI

AU FIL DE SOI

Menu
LOI D'ATTRACTION ET ENFANTS PARCOURS ATTRACTION 30

LOI D'ATTRACTION ET ENFANTS PARCOURS ATTRACTION 30

LOI D'ATTRACTION ET ENFANTS PARCOURS ATTRACTION 30

LA LOI D'ATTRACTION ET LES ENFANTS

 

 

Bonjour les amis !

 

Il nous reste 5 jours de parcours...

 

Aujourd'hui j'ai choisi le sujet Loi d'Attraction pour les enfants... Mes enfants sont tous adultes aujourd'hui, ils réussissent relativement bien dans leurs vies, mais ont aussi des difficultés dans certains domaines comme tout un chacun... Alors je pense à eux en écrivant cet article.

Lorsqu'ils étaient bébés, puis enfants, je ne connaissais pas la LA, on n'en parlait pas vraiment il y a 30 ans, c'était la pensée positive, ce genre de choses. Je pense avoir été suffisamment ouverte sur beaucoup de choses, comme l'alimentation, l'éducation responsable, l'importance de la culture, les médecines alternatives, et c'est tant mieux ! Par contre, je ne leur ai pas forcément donné complètement une image positive de l'attitude que chacun peut avoir envers la vie, vu que moi-même à l'époque j'avais à l'époque des problèmes de confiance en moi, de réalisation personnelle, et des difficultés de communication avec les autres... Aujourd'hui j'ai fait suffisamment de travail sur moi pour avoir débloqué tout cela, et la LA tombe à pic pour m'inciter à développer encore plus mon ouverture de coeur et mon centrage.

 

Alors pour tous les jeunes parents qui me lisent, aujourd'hui c'est génial comme époque, parce que la LA vous propose de vous débarrasser très vite de vos problématiques en vous concentrant sur le meilleur de vous-mêmes. Et si vous vous posez en modèle pour vos enfants parce que vous réussissez à attirer le meilleur dans votre vie, vous pouvez également leur enseigner cet aspect des choses, ils n'en seront que plus gagnants. 

 

Pour écrire cet article je me suis inspirée des idées de Michael Losier dans son livre « La Loi d'Attraction ». Je trouve qu'il a bien vu les choses et cela de façon très simple.

 

  • les enfants savent avec des mots simples qualifier l'énergie ambiante, ou l'énergie d'une personne. Demandez leur souvent de qualifier ce qu'ils ressentent à propos de quelque chose ou de quelqu'un. C'est le premier repère important. Il ne s'agit pas de leur apprendre à juger, non non non ! Il s'agit de leur apprendre à ressentir ce qui se passe en eux. Demandez-leur de qualifier ce qu'ils ressentent lorsqu'ils sont à l'école, dans le salon en train de regarder la TV, sur le terrain de jeux, dans leur lit le soir, quand papa se réveille, etc... Vous serez surpris de constater à quel point leur ressenti est aiguisé. Vous connaîtrez leur bien être, leurs joies, mais aussi leurs peurs, leurs irritabilités, leurs doutes... Et vous les aiderez à mettre en mots ce qui se passe. Cela se pratique très très jeune...

 

  • aidez-les à acquérir un nouveau langage plus positif. Là il vous faudra montrer l'exemple, car l'enfant est intraitable, vous ne pourrez pas lui demander quelque chose que vous ne faites pas !!! Ah!ah!ah! Ça va vous faire bosser ça hein ? Par exemple au lieu de dire à votre bambino préféré : « ne joue pas avec ta balle de tennis dans le salon », dites plutôt « joue à la balle dans le hangar à côté de la maison » ou « ne mets pas ton verre à côté de ton cahier » dites plutôt « bois à table et reviens faire tes devoirs »...

 

  • Michael Losier donne un exemple génial pour aider les enfants à comprendre et à acquérir un nouveau langage positif. Il s'agit de l'interrupteur On, Off. Facile à dessiner, facile à monter aussi avec une petite lumière sur le « On »... Le principe c'est que lorsque la phrase prononcée est négative on appuie sur le « Off » et lorsqu'elle est positive on appuie sur le « On ». C'est gratuit, juste le contentement de voir la lumière s'allumer et de comptabiliser. Vous verrez ils vont très vite comprendre et vous traqueront dans vos faiblesses à vous !!! Vous pouvez instaurer un petit système de récompenses du genre si au bout de la semaine il y a 80% de « On » et 20% de « Off », ils peuvent avoir le droit de recevoir un copain par exemple (enfin je vous laisse à vos choix... privilégiez plutôt des choix relationnels de partage (sorties en famille, visite d'un zoo, voir les copains...) que des choix matériels, car sinon ça va vous coûter cher ! Et le plus important dans la vie c'est l'amour partagé non?

 

  • Vous pouvez s'ils sont en âge de savoir écrire, vous procurer un tableau magnétique sur lequel écrire toutes les phrases négatives d'un côté, puis les barrer et écrire avec un feutre de couleur de l'autre côté la phrase positive à utiliser. Laissez-les trouver. En plus ils enrichiront leur vocabulaire s'ils butent sur un mot, vous pourrez les aider, vous les ferez chercher dans le dico, ça sera ludique et éducatif en même temps ! Tout le monde peut écrire sur le tableau, papa, maman, les enfants, grand-mère Nanou...

 

  • Les inciter à mettre en mot ce qu'ils veulent. Par exemple lorsque votre « boubou » rentre de l'école, triste parce qu'un camarade l'a frappé, consolez-le puis demandez-lui ce qu'il voudrait à la place. Il va sans doute vous répondre « je voudrais que X... soit plus gentil avec moi ». Dites OK. Puis demandez-lui comment il pourrait attirer la gentillesse de l'autre, en lui expliquant que s'il change quelque chose chez lui, peut-être que l'autre va changer lui aussi. Les enfants comprennent instantanément ce genre de choses. Aidez-le à mettre en pratique. Il sortira de la conversation gonflé à bloc !

 

  • Une fois par quinzaine ou par semaine (c'est encore mieux), ayez une réunion avec vos enfants, vos ados surtout où vous leur demanderez où ils en sont de leurs progrès, phrases positives, changements d'attitude, qu'ont-ils attiré, qu'aimeraient-ils attirer les jours suivants... Et laissez-les s'exprimer sur ce sujet. En plus de les aider, ça permettra aux membres de la famille de communiquer profondément.

 

Bon allez, je vous laisse à vos enfants... A bientôt !